Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hippy

Hippy

les enfants de '68...


Christiania/DANEMARK

Publié par hippy sur 13 Octobre 2012, 11:17am

Catégories : #Zones Hippys

 

Christiania enfin libre..!


 

 
La commune libre de Christiana et l’Etat danois ont conclu un accord permettant aux habitants d’acheter la plupart des terres sur lesquelles elle est implantée. Une solution qui est loin de faire l'unanimité.

 

La commune libre de Christiania et le gouvernement danois ont conclu, le 21 juin 2011, un accord qui permet aux habitants du plus célèbre quartier alternatif d’Europe d’en racheter à l’Etat la plus grande partie. Au bout de huit ans de contentieux, l’exécutif libéral conservateur et les habitants de la commune sont parvenus à s’entendre sur les modalités du rachat de cette ancienne base navale désaffectée de Copenhague (d'une superficie de 34 hectares) occupée depuis les années 1970. Les "Christianites" ont pour cela créé une fondation qui achètera le terrain en leur nom, explique la presse danoise.

Une solution parfaite, selon Politiken, qui relève même du "pur bouddhisme : une synthèse de paix, d’harmonie et d’émancipation". L’accord marque la "capitulation du Danemark conservateur", ajoute le quotidien social libéral, qui rend tout de même hommage au "pragmatisme nécessaire" du ministre des Finances, le libéral Claus Hjort Frederiksen, après des années de lutte à coups de symboles de la part du gouvernement.

Le côté pragmatique de l’accord est également mis en avant par le Berlingske Tidende, pour qui "la destruction de Christiania, qui serait en principe la chose à faire dans un Etat de droit, aurait fort probablement déclenché un semblant de guerre civile. Ce qui aurait créé un profond fossé de méfiance entre la population et les autorités". Le quotidien conservateur est toutefois critique sur le fond. "Pendant quarante ans, les Christianites ont vécu en parasites sur le dos des autres citoyens afin de réaliser leur prétendue liberté – une liberté privée qui ne doit pas être récompensée."

  photo : DR

Ce jugement est partagé par le Jyllands-Posten, pour qui il s’agit à la base d’un vol, car Christiania a été fondée sur un terrain vide en 1971 – personne n’a jamais rien payé – et le prix négocié par les habitants, 10,2 millions d'euros, soit 469 euros le mètre carré, est trop bas selon le journal. "L’affaire illustre qu’il suffit que le vol soit assez important pour que le crime rapporte", s’indigne le quotidien libéral, qui rappelle que Christiania est devenue au fil du temps un haut lieu du deal de la drogue et qui espère que l’accord passé avec le gouvernement entraînera une légalisation de la commune à tous les niveaux. "Que le deal cesse et que la police puisse faire son travail, mais aussi que les Christianites renoncent à la protection obsessionnelle de leur vie privée afin que les touristes puissent faire des photos librement – en accord avec la loi – sans se faire agresser."

 

sources : http://www.christiania.org/index.php

 

hippy-peace.jpg

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents