Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hippy

Hippy

les enfants de '68...


Les heritiers du Dr Mengele

Publié par hippy sur 27 Juin 2010, 13:11pm

Catégories : #Politique

  Le médecin tortionnaire nazi ne fut pas le seul à profiter de la terreur d'État pour se livrer à des expérimentations sur des prisonniers. Un terrible témoignage sur les coulisses de la guerre froide.

Camps, cobayes humains, expériences médicales : Josef Mengele, médecin tortionnaire surnommé "l'ange de la mort", qui sévit notamment à Auschwitz et ne fut jamais puni pour ses crimes, a fait des émules moins célèbres que lui. Après la fin du IIIe Reich, d'autres lui ont emboîté le pas. Pour la première fois à la télévision, le film dévoile que cette forme de torture a été pratiquée par différents régimes, et que les États-Unis de la guerre froide ont choisi d'épargner les bourreaux pour tirer parti de leurs résultats, jugés utiles dans la course aux armements.


Crimes de guerre
L'utilisation de cobayes humains sur ordre de l'État commence dans les années 1920 en URSS dans le "Laboratoire 12" qui dépend des services secrets soviétiques et expérimente diverses substances mortelles sur des "ennemis du peuple". Après les exterminations de masse de la Seconde Guerre mondiale et les exactions de médecins comme Mengele, certains criminels de guerre arrivent à sauver leur peau en échange de renseignements sur les expériences subies par les détenus dans les camps. Ainsi le général japonais Ishii Shiro se met-il au service des États-Unis. Il leur dévoile les résultats obtenus par inoculation de souches d'anthrax, peste, choléra ou tularémie ou par des expérimentations sur l'hypothermie ou la décompression. Aucune des dix mille personnes impliquées dans ces tortures ne sera jamais inquiétée par les Américains, trop contents de recueillir des données utiles pour la course aux armements dans le cadre de la guerre froide, même si elles ont été obtenues sur des prisonniers de guerre de leur propre pays. D'autres révélations laissent penser qu'aujourd'hui encore, des cobayes humains sont utilisés par différents régimes, notamment celui de Corée du Nord, où certains témoins disent avoir vu des chambres à gaz et même participé à leur fonctionnement.


Commenter cet article

Archives

Articles récents