Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Hippy

Hippy

les enfants de '68...


liste ecovillage

http://www.tourdefrancedesalternatives.fr/alternatives/agriculture-bio-spiritualite/

 

 

Liste des écovillages de France et d’Europe

 

E S T
---------------------------------------------------------------------------
E C O L O N I E , 1 THIETRY, 88260 HENNEZEL, Vosges (451 hab. Carte Mich. 62, pli 15 SO), tel: 03 29 07 00 94, fax: 03 29 07 00 94,

E-mail: Ecolonie@aol.com. (à lire: article Silence nr. 227)


Ce "centre européen" - dans une ancienne colonie de vacances à 7 km. d'un médécin, de l'école, des commerces, à 30 km. d'une gare - est actif depuis 1989. Actuel­lement 10 hommes, 10 femmes, 2 enfants, de nationa­lités néerlan­dais et franç­ais, vivent dans un hameau de 4 maisons sur 6 ha, y jardinent et rénove­nt (avec l'aide de bénévoles) pour atteindre le but écologi­que fixé.  On y trouve un jardin pour plantes aromati­ques (label de garantie ECO), une cuisine végétarienne, des salles de stages, des chambres d'hôtes, un camping avec ECOboutique, un étang pour la baignade, un sauna et hutte de sudation et des ateliers d'art (e.a. autour d'un projet "Total Art Oasis", création d'objets qui sont en relation avec les chakras et leurs éner­gies).

L'association a de bonnes relations avec la commune et est ouverte à accueillir d'autres permanents qui peuvent faire connaissance pendant des weekends de rencontre ou par des séjours de bénévolat.

 

Le projet est présidé par le maire-adjoint Roger Heyer et prévoit la création d'un ECOVILLAGE DU DEVELOPPEMENT DURABLE sur 30 ha. dans le Terri­toire de Belfort "vértitable centre de recherche, d'expérimentation, d'applica­tion et de diffusion du développement durable et de l'écologie. Ce village sera un salon et une vitrine permanente du développement durable et servira de guide vivant à l'acte d'urbaniser et de construire".

Le 24 mars 1989, le Conseil municipal de Belfort a donné à l'unanimité son accord sur cette initiative.

Selon le rapport: ce centre CEA devra promouvoir des modes de production et de consommation alternatifs, respectant la vie de l'homme et de son environne­ment et espère - par rayonnement - favoriser l'évolution de la société dans un sens plus convivial et écologique.

Il se veut un laboratoire de recherche, d'expérimenta­tion, d'application et de diffusion des idées, soluti­ons et techni­ques écologies­tes. Sa conception architecturale tiendra compte des principes écologiques et économiques et de l'utilisation rationnelle des ressources et matières premières et comprendra une banque de gestion de matériels.

Ouvert à toute personne, désirant vivre et travailler autrement en respectant la nature, surtout aux plus défavorisés et exclus de l'économie de marché, en apportant l'expérience d'un enseignement et d'une application.
-­--------------------------------------------------------------------------

B I O - L O P I N , CENTRE D'ALTERNATIVES APPLIQUEES, 39570 ST. MAUR, Jura (194 hab. Carte Mich. 70, pli 14 NO), tel. 03 84 44 23 92. (à lire: article Silence nr. 226 et notice Silence nr. 241)

Installé depuis 1988 à 10 km. au sud de Lons-le-Saunier, Bio-Lopin a vécu tout un développement, animé par Alain Richard. Il y a maintenant le passage vers le statut d'eco-village: les personnes amies peuvent prendre des parts dans la nouvelle SCI pour aider ce changement et faciliter les gros équipements de viabilité. Les permis de con­structi­bilité tarderont probablement pas, vu la bonne coopération avec la commu­ne.

Actuellement, 8 adultes - tous autonomes - vivent sur place: 4 hommes de 35 à 47 ans, agricul­teur/bio-constructeurs, et 4 femmes de 35 à 44 ans, agricultri­ce/sculp­trice/in­stitutrice/do­cumentaliste, avec leurs 9 enfants de 5 à 14 ans.

Ils habitent une grande maison, une ferme avec dépendances et un hameau de 4 maisons sur 17 ha. de prés et sont largement impliqués dans tout ce qui englobe l'écologie, formation et tourisme vert compris.  

Une charte, puis contrat, décrit les conditions d'adhésion, mais "la porte du lieu reste ouverte pour un séjour plus ou moins long, à quiconque veut connaître le lieu ou étudier pour lui la possibilité de s'y installer".

Conseil à celui qui cherche le paradis chez eux: "fais d'abord le paradis à l'intérieur de toi, et tu le trouveras facilement partout"!

 ---------------------------------------------------------------------------
PROJET EN  B O U R G O G N E : tel. 03 85 55 04 00.

 

Maryvonne et Bernard Savin, 166 Résidence du Lac, 71210 Torcy (Saône et Loire), lancent un appel aux intéressés pour créer un éco-lieu en Bourgogne. Leur mots-clés: santé, vie sobre, agriculture, enseignement/formation et développement personnel.

---------------------------------------------------------------------------

N O R D

---------------------------------------------------------------------------
L A  M A I S O N  D' I C I  E T  D' A I L L E U R S , hameau de Coqueréaumont, 76560 ST. LAU­RENT EN CAUX, Normandie (725 hab. Carte Mich. 52, pli 13 NE), tel/fax 02 35 56 65 53.

Trois résidants: la fondatrice Annie Aubrun (69 ans), un jardinier bio (64 ans) et une thérapeute-relaxologue (48 ans), vivent à 15 km. de la mer sur l ha.1/2 de prés, potager, jardin dans une grande maison avec dépendances dans un hameau de 38 habitants. Là, ils veulent favoriser le développement de l'esprit écovillage.

Relation suivie, courtoise et délicate avec les administrations (DDE): POS en révision, pas de constructi­ons avant 2001!

Orientations: thérapie holistique/développement personnel (esprit Findhorn), séjours sains, relaxants et instructifs (stages), logements expérimentaux autocon­struit­s, énergie éolienne/solaire, gestion/emplois.

Forme: Ass. 1901, loue par bail emphytéotique à 99 ans. Répartition des charges entre résidants. Moyens d'accès: train Paris-Le Havre, gare Yvetot, autoroute A13-A15, A28-A29. Médecin, commerces, école primaire: 1 km., collège: 10 km, lycée + gare:  25 km, car de ramassage.

Ouvert à d'autres candidats, surtout masculins, autonomes et créatifs, vivant sobrement, avec moyens financiers pour auto-constructi­on et auto-suffisance. Procédure: l an d'essai avec séjours réguliers, participation au "jeu de trans­forma­tion".

Demande: un architecte et de l'aide pour les démarches administra­tives (POS et pour qualification "lieu expérimental"). Offre: notre expérience sur la vie communautaire et l'évolution du site.

-­--------------------------------------------------------------------------

PROJET  E C O V I L L A G E , 23 RUE DE LA CLE, 59650 VILLE­NEU­VE D'ASQ

tel. 03 20 61 02 14 - 03 20 61 07 12

fax 03 20 91 95 09.

Eric BREBION (42 ans, thérapeute/animateur) et d'autres personnes envisa­gent de créer un écovillage centré sur la santé, la thérapie, le déve­loppement personnel et la spiritualité (stages, séjours, retraites, médeci­ne/so­ins/forma­tion) et toute éco-activité: ferme/ma­raicha­ge/boulangerie, biocoop, bio-habitat, crèche familiale, école alternative, librairie...

Première phase: constituer les bases par des rencontres réguliè­res, a priori le dimanche. La 1ère a eu lieu le 4/7/99. Prochaines rencontres: 13/2/2000, 12/3/2000 9/4/2000 14/5/2000 11/6/2000 et 9/7/2000 en gîte résidentiel.

Rencontre d'été du 31/7/2000 au 5/8/2000 pour se connaître et se frotter à la réalité.

---------------------------------------------------------------------------

S U D - O U E S T

---------------------------------------------------------------------------

B E A U  C H A M P , 24610 MONTPEYROUX, Dordogne (338 hab. Carte Mich. 75, pli 13 NO), e-mail: beau.champ@iname.com  Internet: www.phdcc­.com/bc

La phase pionnière de la réalisation de ce projet de VIE COMMUNALE PERMA­CULTURELLE, depuis 1991, a vu passé beaucoup de monde ce qui a contri­bué à ce que le jardin permaculturel rapporte maintenant abondamment et que la grande ferme rénovée abrite aussi des studios privés en plus des pièces commu­nes et du dortoir. Il y a des wc. compost, lagunage, construction en torchis, recyclage des déchets, poêles à bois pour l'eau chaude. Le domaine compor­te 8 ha. (5 ha. bois, 3 ha. prés) et se trouve à 5 km d'un médecin/école primaire et à 15 km des commer­ces/gare/en­seignement supéri­eur.

Il y a maintenant un besoin de consolider les acquis et de créer une structure (Association/investissement par "actions") et un environnement pour accueillir d'autres résidents permanents (dans le bâtiment principal et dans des chalets à construire) qui renforcerai­ent le noyau central actuel d'un des fondateurs John Cant (45 ans, ingénieur écossais) et d'une femme (52 ans, anglaise). Ils tiennent beau­coup à leur ambi­ance de vie communau­tai­re et ont toujours partagé leurs ressources. Intérêts actuels: la perma­cultu­re, l'auto­con­structi­on et les technolo­gies alternatives. Bureau de la société "Eau Vivante Eco-Systèmes", Beau Champ fonctionne comme vitrine avec des marais reconstitués pour l'épuration des "eaux grises".

Il y a eu beaucoup de visiteurs, aussi bon nombre d'"éco-voyeurs" et les exigeances concernant des candidats futurs sont révélatrices et logiques: des person­nes prati­ques, stables et mûres, animées par un esprit de coopérati­on, à l'aise en milieu international et anglais, sans fixations affecti­ves/idéolo­gi­ques/s­piritu­elles, végétariennes, sans animaux domesti­ques, qui veulent s'engager réelle­ment par choix, et non par néces­sité, qui ont une expérience de vie commune et rurale, des revenus mensuels minimum pour couvrir les frais d'une vie volon­tairement simple (300 frs/semai­ne p.p.: un éventuel travail extérieur à mi-temps serait envisagea­ble). Important: un capital d'investissement n'est pas nécessaire.

La procédure de participation: après une lettre de motivations, un séjour court en chambre d'hôte ou une expérience active de quinze jours est à envisager. Au printemps et en automne, il y a des ateliers de travail (jardina­ge, entretien des bois etc.) et il y aura éventuelle­ment un weekend "porte ouverte" tous les mois.

Important: Beau Champ n'accueille plus les gens de passage et ne répond plus au téléphone. Seul moyen de contact: une lettre + enveloppe timbrée.

 ---------------------------------------------------------------------------

ASSOCIATION  P A R A D I Z O  T U J 

LE BARBUT, 33850 LEOGNAN

Gironde (8008 hab. Carte Mich. 71, pli 10 NO)

tel. 05 56 89 07 74.

(à lire: article Silence nr.226)

En 1969, René Damarin (maintenant 73 et seul à vivre sur place) a crée un modèle de micro-société athée, libertaire et autonome, basée sur l'être, l'entente et le partage. Paradizo tuj (esperanto) veut dire: le paradis immédia­tement. L'association est propriétaire de 6000 m2 en culture auto-suffisante et d'une grande maison (+ dépendances) habitable pour 6 adultes et 8 enfants. Eau par pompe à main. Médecin/commerces/écoles: tout près. Gare de Bor­deaux: 15 km.

Recherche de bras et esprits libertaires, RMIstes, apport financier pas obligatoire. But: auto-suffisance de façon à ne pas nuire, ni à l'autre, ni à la terre.
---------------------------------------------------------------------------

PROJET D'ECOVILLAGE  A U T O U R  D E S  E N F A N T S RAVIOLE

47370 COURBIAC, Lot et Garonne (114 hab. Carte Mich. 79, pli 6 SE),

tel. 05 53 40 72 24.


Brigitte Tichané, 40 ans, animatrice en pédagogie musicale, directrice de centre de loisirs, vit avec ses enfants de 10 et 16 ans et son compagnon sur 6 ha. (l ha. bois, 3 ha. prés, 1 ha. garrigue, l ha. de fruitiers). Elle fait partie de l'Ass. Les Enfants d'Abord (liberté d'instruction) et a crée une Ass. 1901 "Le Set de Fleurs" pour regrouper 10 à 15 familles/personnes, représentant le plus grand nombre de corps de métiers, intéres­sées dans un projet commun, écologique, pédag­ogique (école différe­nte gérée par enfants et adultes), artistique (musi­que/cir­que/spectacle de rue), ateliers d'artisanat et de pédagogie musicale, un échange international. Ils désirent partager une vie sobre, végétari­enne (crudi­vo­risme), tout en respec­tant des différen­ces dans un esprit de bon voisinage.

Après quelques expériences, elle a bien compris que les adultes ont tendance à projeter et à passer aux enfants leur schéma émotionnel. Elle demande donc que le développement personnel soit utilisé pour changer un comportement non harmonieux. 

Vivant sur place depuis 12 ans, elle est en bon rapport avec la commune et dispose de permis de construire. Elle dispose d'une maison partiellement en chantier, d'une maison en bois pour les activités et échanges, un bâtiment neuf de 70 m2 à aménager, lagunage pour eaux usées.
------------------------------------------------------------------
Village d'Escoubès à côté de Lourdes.

 -­--------------------------------------------------------------------------

S U D

---------------------------------------------------------------------------
E A U  V I V A N T E , 32220 ST.LIZIER DU PLANTE, Gers (120 hab. Carte Mich. 82, pli 16 NO), tel/fax: 05 62 62 05 52, e-mail: eve@in-net.inba.fr.

 Anne Rivière, ingénieur des eaux, est propriétaire des lieux et fondatrice de l'Associa­tion 1901, active depuis 1997, organisatrice de rencontres, conféren­ces et de stages écologiques (gestion de l'eau, cabanes en rondins, apiculture, jardina­ge naturel, construction en terre crue, énergies alternatives).

La vie commune, sobre et végétarienne - avec un moment de prière/méditation quotidienne proposé, jamais im­posé - s'organise grâce à l'accueil de l à 5 stageaires étrangers (Willing Workers on Organic Farms) faisant un "tour d'Europe" et séjournant quelques mois sur place dans 2 chalets en rondins, l caravane + tentes. Un projet prévoit la construction de petites maisons en terre crue/os­sature bois.

Le médecin, les commerces et un collège sont à 10 km. L'école primaire à 3 km. Les moyens d'accès: par bus depuis Toulouse, par train jusqu'à l'Isle Jourdain à 18 km.

Des personnes autonomes peuvent s'installer dans les environs et participer à la vie de l'association en rapports égalitaires, mais indépendants, dans un esprit d'entr'ai­de mutuelle.

L'écologie "intérieure" est considéré importante pour former une bonne base à l'écologie appliquée extérieurement.
---------------------------------------------------------------------------

F E R M E  D U  B O N H E U R , PEDESCAUX, 09130 ARTIGAT, Ariège (416 habi­tants, carte Mich. 86, p­li 4 NO), tel. 05 61 68 58 87 (info: enveloppe réponse timb­rée).

Depuis janvier 1986, Pascal Laurent a trouvé un grand nombre de person­nes qui se sont impliquées par l'ac­quisition de parts de GFA. Seul Pascal vit en perma­nence sur les 25 ha. prés, 10 ha. garrigue, 6 ha. bois, l ha. jardin en dévelo­ppant  des activités agricoles (élevage ânes, vaches, che­vaux, culture jardin, arbres frui­tiers), l'accu­eil/échan­ge/séjour écologi­que, la communion avec la natu­re.

Divers points d'eau, petits lacs, source, ruisseau, adduction: pour population éventuelle de 50 pers. Utili­sation maxi­mum d'énergie solaire, surtout pour l'eau chau­de.

Habitations: 2 maisons, ferme/couvent, dépendances, petit habitat tournant. Il y a des permis de construire. Situation: médécin à 8 km., école primai­re/ com­merces à 3 km, gare et enseignement supérieur à 20 km. Relations bonnes avec commu­ne/mairie.

RECHERCHE de gens autonomes, harmonieux, amoureux de la nature, connais­seurs/amateurs de la bio-agri­culture, du bâtiment, de la santé/nourritu­re saine (végétariens) et du développe­ment person­nel/artistique, alignement avec sa propre essence, pion­niers d'un monde nouveau.

Conditions de participation: esprit d'échange, autonomie financière (APPORT FINANCIER INITIAL N'EST PAS NECES­SAIRE), recherche d'une vie sobre et ouverture spirituelle (méditations pour l'harmoni­sation de la terre). Si chacun adopte une attitude respon­sable, les conflits se règleront harmo­nieuse­ment.

Procédure de participation: séjour approfondi, temps d'essai, travail partagé, réunions/stage d'initiation, contribution financière.

Offre: conseils concernant les démarches pour l'acquisition d'un lieu et apport de compétences pour le démarrage d'une ferme.

---------------------------------------------------------------------------

L A  C O L L I N E , 11300 FESTE­S ET ST.ANDRE, Aude (201 hab. Carte Mich. 86, pli 6 SE), tel. 04 68 31 88 39.

Depuis 1995, Rainer Waiser (34 ans, Allemand) et plus tard Mana Zeilstra (23 ans, Hollandai­se) sont gardiens de 33 ha. de garrigue vallonnée et boisée, dont deux parties (5 ha. et 18 ha.) sont en vente. Une vie simple, saine et méditative, en unité avec la nature, dans des petites maisons rondes de paille/argile. Activités: soin des arbres, du jardin, vannerie, cueillette de plantes, pain, filer la laine. Energie solaire, et en hiver la belle petite cascade pourrait fournir plus d'énergie.

Ils ont crée une Ass. 1901 et cherchent quelques familles (parlant français/

an­glais), des pionniers méditatifs comme eux, pour l'achat des terrains, créer leur propre éco-maison, améliorer ensemble l'approvisionne­ment en eau/éner­gie et le chemin d'accès) et se créer des revenus avec des stages pour cita­dins/grou­pes d'enfants: initia­tion à la nature/auto-construc­ti­on/connais­sance des plan­tes, poterie, apiculture, production forestière de champig­nons/légu­mes, restauration végétarien­ne et pavillon de thé pour randon­neurs, accu­eil pour méditants. Il y a d'autres voisins méditatifs, néo-ruraux et à 3 km. se trouvent le village avec crèche/centre culturel et bus scolaire.

-­--------------------------------------------------------------------------
L E S  S O U R C E S , DOMAINE DE LA PLAGE, 11220 MONTLAUR, Aude (461 habi­tants, carte Mich. 86, pli 8 NO), tel. 04 68 24 02 18.

Trois personnes: Wolfgang Barbian, Geneviève Dassier et Pierre, forment le noyau de cet éco-hameau (en réalisation depuis quelques années) de 6 à 7 maisons sur 35 ha. dont ga­rrigue/forêt/prés, eau de source. Après expérien­ce et maints passages, ils renouvellent leurs formules de base. Tous les mois il y a une journée "portes ouvertes" de 11 à 16 heures. Prière de ne pas "visiter" le lieu sans rendez-vous.

-­--------------------------------------------------------------------------

PROJET  E M E R A U D E , MARTIAL ET FLORENCE  GITENET, 22 rue Marécha Leclerc, 11500 Quillan tel : 04 68 20 95 66

Le projet initial de 1997/98 portait un nombre de conditions spécifi­ques, aban­données après nombre d'expériences enrichissan­tes. Ils préfèrent maintenant don­ner libre cours à un développe­ment spontané, bien que basé sur une charte, qui garde probablement la "responsoli­darité", la pédagogie de l'enfan­ce et l'art de vivre comme mots-clés.

Ils vien­nent de trouver leur lieu, sur 6 ha. légè­rem­ent en pente avec 2 sources, près de Quillan, Aude (3818 hab. Carte Mich. 86, pli 7 SO). Vu le POS, il y a obligati­on de construire et ils prévoient de viabili­ser le terrain et de vendre une trentaine de parcelles individuelles avec possibilité qu'un projet plus commu­nau­taire y voit jour aussi. Tout est à créer, ainsi qu'un développe­ment économique d'activités individuel­les, à plusieurs ou communes.

Martial et Florence ont ensemble 5 enfants (2 - 18 ans): ils aimeraient donc certaine­ment attirer des couples (autonomes) avec enfants. Ils cherchent des experts en architecture/autoconstruction.

Au 24/01/2000, ce lieu n'a pu être acquis. Informations : Martial et Florence Gitenet, 22 rue Maréchal Leclerc, 11500 Quillan tel : 04 68 20 95 66

--------------------------------------------------------------------------

PROJET  " H I E R  E T  A U J O U R D ' H U I  P O U R  D E M A I N ", LIBES, 34490 ST.NAZAI­RE DE LADAREZ, Hérault (361 hab. Carte Mich. 83, pli 14 NO), tel. 04 67 89 71 15.

MARIE-CHRISTINE NIQUET ET JEAN-LUC  BOISSIE veulent acheter avec d'autres intéressés cette propriété, où ils vivent déjà avec leurs enfants de 4 et 14 ans. Il y a une grande mai­son/ber­ge­rie (+ four à pain et séchoir à châtaig­nes) à restaurer, sur 83 ha, dont 18 ha. exploita­bles (4 ha. vignes en friches, 3 ha. de champs, bois: chênes verts, châtaig­ners, frênes, érables champê­tres, arbousiers) à 450 m. d'altitude, sans électricité, avec source, puits, réser­ves d'eau et forage prévu. Accès par chemin fores­tier: 10 km. d'un médécin, 4 km d'une école primaire, 13 km. de commerces et d'en­seigne­ment supérieur et 30 km. d'une gare.

Marie-Christine (40 ans) est prof de yoga, fait de la cuisine végétarienne et a une formation horticultu­re. Jean-Luc (45 ans) est luthier, s'occupe de menui­se­rie, construction et jardinage.

Projets: fabrication professionnelle de compost bio et plantes médicinales, revalo­ri­sation d'anciens métiers (vannerie, poterie), "repas végétarien à la ferme", accueil stages de dévelop­pement personnel.

RECHERCHE de participation (coopérative et financière) d'autres person­nes, végétariens, sans dépendances (alcool/ta­bac/etc.), qui ont aussi envie de développer les concepts de "La Prophétie des Andes" (livre de James Redfield) pour ensemble s'occuper de la restauration et de la protection de la vallée (faune et flore) pour qu'elle soit "une Vallée-Jardin".

Offre: préparation de repas pour un groupe + énergie de travail (con­structi­on, menuiserie, jardinage).

Au 24/01/2000, ce projet a été retiré faute de l'accord du propriétaire

---------------------------------------------------------------------------

PROJET  L E  M A S  S O U V A D O U , 34600 PEZE­NES-LES-MINES, Hérault (207 hab. Carte Mich. 83, pli 5 SO), tel/fax 04 67 95 10 92.

Après 4 ans d'installation, Hanna-Isabelle Jouck (51 ans, thérapeute/énergéti­que vocale, contact avec commu­nauté chrétienne de partage et avec mouvance d'Amma) + fils (17 ans) s'orientent vers l'accueil/ressourcement en participati­on avec d'autres personnes. La propriété a 27 ha, dont 2/3 bois et 1/3 prés/ ga­rrigue, eau de ville, forage possible, Beda­rieux (5997 hab.) à 12 km. La commune est au courant du projet, ne s'oppose pas à l'idée de bio-construc­tions.

Le lieu pourrait suffire à 5 familles: végétariens + apport financier, recher­che intérieure et vie sobre, acceptant le dialogue, pour développement accueil (en­fants), ma­raîcha­ge, éner­gies naturel­les, éco-construction, animaux débrous­sail­leurs et lai­tiers, tâches communes.

Offre: remise en forme et études faites sur la circulation de l'argent.

-­--------------------------------------------------------------------------

L E  C U N  D U  L A R Z A C, ROUTE DE ST.MARTIN, 12100 MILLAU, Aveyron (Millau à 17 km: 21 788 hab. Carte Mich. 80, pli 14 NO), tel. 05 65 60 62 33, fax 05 65 61 33 26. (à lire: article Silence nr. 226)

"Depuis plus de 20 ans, nous vivons une recherche pour réagir aux violences de nos sociétés désorientées. Nous formons des outils pour inscrire des valeurs dans nos actes et retrouver le sens de notre humanité."

La coopération entre 4 hommes et 4 à 6 femmes (au delà de 30 ans) avec leur 4 à 10 enfants (5 à 16 ans), depuis plus de 20 ans, a crée un centre de stages et de formations, professionnelles et "à la demande", sur les thèmes suivants: démar­che communautaire et développement individuel, partage du pouvoir et des responsabilités, approche constructive des conflits, dialogue sur les peurs, les besoins et les désirs dans le respect des différences.

Le centre est géré par une Association et une SCI (pour collecter les fonds néces­saires à l'achat des terrains et à la construction du centre d'accu­eil), dans un hameau de quelques maisons (+ bibli­othèque de 4000 livres), approvi­sionné par l'eau de pluie, sur le plateau du Larzac et ses grands causses.

Vous pouvez vous abonner à leur "lettre de nouvelles" mensuelle.

---------------------------------------------------------------------------

ASS. C A R A P A , OLIVIER ROGNON, VAUGRAN, 30480 ST. PAUL-LA-COSTE, Gard (193 hab. Carte Mich. 80, pli 17 NE), tel. 04 66 30 13 42.

S'inspirant d'héritages actualisés de sociétés traditionnelles et tribales, l'éco-hameau CARAPA vise l'autonomie, la simplicité, l'harmonie, l'épanouissement et la non-nuisance, en s'efforçant d'unifier en permanence les dimensions spirituelle, affective et matérielle. Des visites sont organisées ainsi que des stages estivaux d'initiation à la terre.

Le lieu de 7 ha. (faisant partie du domaine de Vaugran) comprend 2 ha. de bois, un jardin/verger, et 4 ha. de maquis, nourri par une source et un ruisseau (à prévoir: réser­voirs/citer­nes). La vie y est simple: jardinage forestier, permaculture, pas d'élevage, les habitati­ons: cabanon/caravanes provisoires et deux éco-habitats circulaires "cosmotelluriques" auto-construits (article dans "soleil levant" nr. 49, janvier 99), énergie photovol­taïque/ bois et micro-hydrau­lique en projet.

Accès: 1,5 km. de bonne piste, médécin: 8 km, école: 5 km, commer­ces/en­seignement supérieur et gare: 12 km. Alès.

Recherche d'une dizaine d'adultes, qui se sentent en accord avec ces mots-clés: écologie radicale, intégration au milieu forestier, alternatives à l'exploi­tation animale, permaculture et jardinage forestier, habitats biotiques...

-­--------------------------------------------------------------------------

ECOMMUNE LIBRE  D E  L A  V A L E T T E , 30160 LA VIEILLE VALETTE/RO­CHES­SADOULE, Gard (808 hab. Carte Mich. 80, pli 8 SO), tel. 04 66 25 32 62,

fax 04 66 24 32 72.


En 1992 l'ass. Résonances a acheté une bâtisse et un demi hectare de terrasses embroussaillées dans une petite vallée abandonnée des Cévennes minières, à 380 m. d'altitu­de. Aujourd'hui, malgré le fait que la vallée est déclarée insalubre par la préfecture depuis 1996, une dizaine d'adultes + 3 enfants et nombre de visiteurs des presque 200 person­nes impliquées, occupent - sans titre - la totalité de cette propriété de l'ONF (bienveillant à leur regard), pour vivre une expéri­ence "concrète et pas élitiste", sociale, économique et écologi­que. Il y a la grande maison avec dépen­dances, le hameau de 15 maisons en ruïne et des autocon­struc­tions en bois, sur 30 ha. de bois, 6 ha. de prés et 2 ha. de jardins/ver­gers,  alimentés par l'eau de source. Ils dévelop­pent "des activités d'insertion et de dynamisa­ti­on locale, peu coûteu­ses, car autonomes". Leurs acti­vités, dépendantes de leur libre volonté et non d'attentes extérieu­res, compor­tent les chantiers pour aménager le lieu, l'entretien du forêt et des jardins en compostage (méthode "des templiers"), l'élevage de moutons, des spectacles musica­les/théâ­tra­les dans un décor solaire autono­me, des stages artistiques ou d'autonomie alterna­tive, un projet de valorisation de brous-

sail­les pour la production de biogaz et des actions d'entr'aide aux autres collectifs, comme l'Ass. Mille-Pattes et le Mouvement Droit Paysan, pendant l'occupation d'une ferme abandonnée en Ariège.

Le collectif fonctionne avec une charte, la mise en commun d'argent/de maté­riel/­des repas. Les visiteurs sont bienvenus, peuvent participer aux chantiers et apporter leurs compétences. On devient membre en trouvant sa place, en développant un projet ou en partici­pant aux chantiers et conseils: leurs réunions qui traitent de tout, le relation­nel compris.

Accès par une piste d'un kilomètre, médecin/école/gare/commerces à 3/5 km.

---------------------------------------------------------------------------

M A S  D E  C A B R I E R E S , SYLVAIN DWORCZAK, ROUTE DE POULX, 30320 MARGUERITTES, Gard (7548 hab. Carte Mich. 80, pli 19 SO),

tel. 04 66 75 20 64 / 06 14 07 14 01.


Au coeur de 300 ha. de garrigues Nimoises et de 40 ha. de prés: une ferme équestre/élevage bio (Ecocert) de chèvres Roves, brebis Corses, vaches Jersey­aises, ânes de Provence, chevaux Barbe, chiens des Pyréné­es, avec 5 hommes, 3 femmes et 5 enfants (1 à 16 ans, tous Franç­ais) habitant un hameau de 3 maisons/ferme avec dépendances et peu de comfort, caba­nes/cara­vane dans les bois. Aprovisionnement d'eau par la ville et par sour­ce/forage. Un projet d'énergie solaire et développement d'un écovillage. Médecin, école primaire, commerces: 3 km. et gare/en­seig­nement secondaire: 5 km.

Leur association oeuvre pour la sauvegarde des garrigues et de l'environ­nement gardois. Ils accueillent des personnes en difficultés, désirant travail­ler sur une ferme, forment bergers, offrent d'organiser des stages/séminai­res/fêtes/­débats autour d'un feu de camp, aimeraient des échanges diverses, entre autres de froma­ge/viande.

Le projet est ouvert à des familles/personnes végéta­riennes, habituées à la vie collective et aimant les animaux, intéressées en agricultu­re/élévage/ven­te/commerce/administra­tion et tolérantes envers la diversité et la différence. Participation de tous au quoti­dien. Apport financier n'est pas nécessaire. Souhaits: autonomie finan­cière, vie sobre sans dépen­dances, une recherche intérieure et pour tout le monde: un travail relationnel.

-­--------------------------------------------------------------------------

COOPERATIVE EUROPEENNE DE  L O N G O  M A I , GRANGE NEUVE, 04300 LIMANS, Alpes de Haute-Provence (253 hab. Carte Mich. 81, pli 15 NO),

tel. 04 92 73 05 98.


Longo Mai (en provençal: que cela dure longtemps) est issu des mouvements internationaux 68 qui revendiquaient le droit à l'expression et à la recherche de modes de vie alternatifs. Leur devis: agir localement, penser globalement. Actuellement, 10 coopératives existent: l en Allemagne, Autriche, Suisse, Ukraine, Costa Rica et 5 en France:

- La filature de Chante­merle, 05330 St. Chaffrey, Htes-Alpes (Carte Mich. 77, pli 18 NO), tel: 04 92 24 04 43;

 - Le Mas de Gra­nier, Caphan, 13310 St. Martin de Crau, Bouches du Rhône (Carte Mich. 83, pli 10 SE), tel. 04 90 47 27 42;

- Treynas, 07310 Chanéac, Ardèche (Carte Mich. 76, pli 18 NE), tel. 04 75 30 45 85

- SCEA Dyonisos, 84240 La Bastide des Jourdans, Vaucluse (Carte Mich. 81 , pli 15 SO), tel. 04 9O 77 8­7 28;

- Longo Mai, berceau du mouvement à Limans:


Fonctionnant depuis 1973 comme coopérative agricole et artisanale autogérée, sur 300 ha. (80 labourables, l ha. jardin, l ha. framboi­siers), approvisionné par l'eau de rivière, il y a environ 200 adultes actuelle­ment à Longo Mai, agées entre 18 et 55, et 60 enfants de 0 à 18 ans, représen­tant une douzaine de nationalités.

Ils sont organisés en plusieurs associations, GFA etc. et vivent dans 2 fermes et l hameau, faits de pierres du pays et briques de terre crue, mettent en commun leurs biens financiers et s'occupent d'élevages divers, de céréales, de ma­raîchage, de bûcheron­na­ge, ont une filature de laine semi-industrielle marchant à l'énergie hy­droélec­trique, de l'énergie solaire pour chauffage/eau chaude, gèrent leur propre groupe de musique, un station de radio libre "Zinzine" depuis 1981, un village de vacances à l'extérieur de la coopérative, un camping pour partici­pants à leurs activités et éditent plusieurs journaux, dont "Archipel", le journal du Forum Civique Européen, pour des actions de solidarité et des échan­ges/ formati­ons entre citoyens d'Ouest/Est et de Nord/Sud.

Ils ont de bonnes relations avec les autorités et parmi eux 2 conseillers municipaux. Apparemment l'état de leur trésorerie ne permet pas toujours l'avancement et la réalisation de certaines activités.

Des gens motivés, autogestionnaires, sont bienvenus à se joindre à eux, après un séjour et un temps d'essai.

-­--------------------------------------------------------------------------

" T E R R O I R  V I V A N T " , CHEZ J-PIERRE LOCATELLI, 04330 BLIEUX, Alpes de Haute Provence (57 hab. Carte Mich. 81, pli 17 SE),

tel. 04 92 34 24 20.


Le projet date de 1992-95 et vise à revitaliser l'extrémité d'une vallée en Haute Provence par une démarche collective comportant

- une dimension paysanne pour assurer l'autonomie locale: jardinage, grandes  cultures, élevage de chèvres angora, basse-cour, apiculture, tissage, plantes sauvages, etc...

- une dimension paysagère qui vise, par des travaux d'écologie pratique, à restaurer un environnement et un paysage à la fois beaux et dégradés (revé­gétalisation, construction de terrasses, entretien de la forêt, création d'éco­systè­mes);

- une dimension poétique qui intègre l'esthétique, la création artistique et une réflexion philosophique/spirituelle dans une démarche rurale;

- une dimension pédagogique pluriforme: un circuit entre différents types de jardinage, l'accueil d'enfants en difficultés et d'adultes en vue d'insertion, l'accueil touristique.

Le noyau compte actuellement trois adultes et deux enfants et attend des personnes désireuses de partager et construire.

-­--------------------------------------------------------------------------

O A S I S  D E  L A  V A L E N S O L E T T E , DOMAINE DE LA VALENSO­LETTE, 04410 PUIMOISSON, Alpes de Haute Provence (511 hab. Carte Mich. 81 pli 16 SO), tel. 04 92 74 72 76, e-mail: valensol@nnx.com.

La première oasis en France a démarré en août 97 en partenariat avec Em­maüs dans une grande bâtisse sur 40 ha. de terres et bois. Actuellement, Pierre Rabhi préside l'association et Alain Le Talludec, sécrétaire, réside sur place. Le noyau avec 4 permanents doit s'elargir avec au moins l personne qui se chargera de l'accueil et d'éventuels artisans/animateurs et d'autres intéres­sé­s, en voie d'autonomie.

L'accu­eil social et solidaire est l'activité nr. 1. Des projets liés à la réinsertion sont en cours de mûrissement: une activité artisanale de chauffe-eau en est un exemple. Les autres activités comportent l'agriculture (perma­culture, ma­raîchage, céréa­les), l'élevage de chèvres, la phase prépara­toire concernant les énergies alternatives, le lagunage et le futur développement du projet, ce qui demande des permis de construire. En pleine activité et source de reve­nus, est un pro­gramme de stages et d'ateliers très variés. Spécialement pour des person­nes porteu­ses de projet Oasis ou Ecovilla­ge: une formule d'accueil et de décou­verte des questi­ons pratiques, organisa­toires, relation­nelles, relati­ves à la vie dans un lieu collectif.

-­--------------------------------------------------------------------------

COOPERATIVE  C R A V I R O L A , 06430 LA BRIGUE, Alpes Maritimes (618 hab. Carte Mich. 84, pli 10  SE), tel/fax 04 93 04 70 65,

e-mail: cravi­rol@club-internet.fr  (à lire: article Silence nr. 242)


En mouvement perpétuel depuis 1986, l'association DYNAMO (loi 1901) lutte contre la désertification de la montagne, en organisant des chantiers internati­o­naux de jeunes citadins b­énévoles, dans un hameau abandonné - avec 5 ha. de montagne terrassée, approvisionné par un ruisseau - où on accède par un chemin muletier élargi (15 minutes de marche). Gare/école: 8 km, médecin/

co­mmerces: 10 km, enseignement supérieur: 80 km.

On y fait de l'"agricul­tu­rel": construire une structure d'accueil, s'initier aux travaux de la ferme (garder le troupeau de chèvres/brebis/va­ches, traire, fabriquer du froma­ge, entrete­nir le potager) au théâtre, aux arts et à la musique. Il y a 3 hommes (28 à 42 ans), 2 femmes (30/46 ans) et 2 enfants (12 et 14 ans) actuellement sur place de 5 nationalités, s'occupant aussi d'économie solidaire et d'accueil de volontaires à long terme dans le cadre du Service Volontaire Européen. Il y a une caisse commune: les rentrées sont à dispositi­on de ceux qui les produisent.

Ouverture aux autres (séjour/temps d'essai et participation aux chantiers): la sympathie réciproque et le sens de l'humour sont importants, le végétarisme pas, mais on le tolère!!

-­--------------------------------------------------------------------------

E C O - S I T E  8 3 , ANDREE FINA, CHEMIN DES RIAUX, BASTIDE "LA SOURCE DE VIE", 83570 CARCES, Var (2270 hab. Carte Mich. 84, pli 6 SO), tel: 04 94 04 34 32.

Trois femmes retraitées (56, 62, 63 ans) sont impliquées dans ce projet sur un lieu comportant 6 ha. dont 2 ha. bois, 2 ha. oliviers, 2 ha. vignes. Un autre terrain de 7 ha. serait en vente (pour une bio-ferme pédagogique?) Il y a une grande maison avec dépendances (hangar) + une gîte avec capacité d'accueil pour 14 person­nes. La relation avec le maire de la commune est bonne; le médecin/école primaire/commerces: 3 km, l'enseignement supérieur: 15 km, la gare: 35 km.

Recherche de personnes végétariennes, sans dépendances, réalistes, frater­nelles (artisans/agri­cul­teurs), respectueux d'une recherche intérieure individu­elle, qui désirent s'investi­r dans des techni­ques d'éco-constructi­on, la santé naturelle, les métiers/les arts, le tourisme vert et le développe­ment d'accueil pour troisième âge, en studios individuels. L'apport financier n'est pas nécessaire, une (petite) autonomie financière est demandée.

-­--------------------------------------------------------------------------

PROJET  V I L L A G E  N A T U R E , DOMINIQUE GUYAUX, CHEMIN DES RUCHES, 83309 PUGET VILLE, Var, E-mail: guyauxd@hotmail.com

Le porteur du projet - après une vie riche en musique classique, océano­grap­hie/naviga­tion en voilier autour du monde - a choisi de s'occuper de soi, poussé par une maladie grave. Ses recherches ont débouché sur L'ALIMENTA­TION ORIGINELLE, à laquelle il a voué un de ses livres.

Les pratiquants d'une alimentation "originelle", hors de la norme sociale, vivent de  nombreux obstacles d'ordre psychologique et sociale: ils subis­sent aussi les multiples tentati­ons d'une vie en société. De là un souhait de se rencon­trer et d'échan­ger (aussi à travers leur journal "InfOasis"): leur rassem­blements a constitué la base de ce projet, qui veut développer un lieu d'habi­tation comprenant des possibilités d'intégration accessibles à toutes les bourses de ceux qui se nourrissent de cette façon spécifique.

Actuellement trente et un individus/familles ont matérialisé leur adhésion au projet par un versement de cinq cents francs afin de procéder à l'officialisation de la SCI. L'étape suivante inclut l'établissement d'un budget prévisionnel et la recherche d'un lieu qui convient...

-­--------------------------------------------------------------------------

C E N T R E  S U D

---------------------------------------------------------------------------

VILLAGE NOUVEAU DE  P H E N O M E N U M, JEAN-MARIE MAîTRE,

TALUS­SAC, 07190 SAINT PIERRE­VIL­LE, Ardèche (528 hab. Carte Mich. 76, pli 19 NO). tel. 04 75 66 61 38.


Le développement personnel ("écologie intérieure") forme le coeur du projet, qui existe depuis 9 ans. La spiritualité est considérée comme un outil principal de conver­geance et de développement. Les autres orientations: action pour la paix, poly-culture (audio-visuel, musique, photographie, travail du bois), l'éduca­tion/étu­des globales, prophylaxie (prévention par vie saine et sobre), poly-élevage et agriculture.

Trois "permanents" - 2 hommes (24/57 ans) et une femme (20 ans) vivent sur 66 ha. dans les montagnes sauvages de l'Ardèche: il y a 20 ha. de bois, 15 ha. de prés, 30 ha. de Landes, des jardins, vignes en terrasses, sources et forages. Il y a une ferme avec dépendances et 2 bergeries. Il y a recherche d'indépendance individuelle dans un projet commun. L'Ass. 1901 est existante, le SCI en projet. Pour faire face aux charges pendant le démarrage, il y a l'élevage (moutons/ânes) et récolte/transformation de châtaignes.

RECHERCHE de 30 à 60 personnes, tous secteurs bienvenus, avec/sans enfants, amoureux du beau, de l'écologie profonde, du sacré à tous niveaux, créatifs, voulant construire un troisième millénaire lumineux.

Autonomie financière souhaitée. Procédure: après étude du projet, aide participative/financière, travail de cohésion du groupe et élargissement de la conscience dans le concrèt. Accès: route jusqu'à Talussac, puis il y a le chemin. Médecin, commerces et école primaire: 5km, enseignement supérieur: 16 km et la gare de Valence: 60 km.

Demande d'assistance économico-social-juridique-administrative.

Offre: partage des expériences vécues et développement intérieur.

---------------------------------------------------------------------------

Y O G A  VILLAGE, "LE BUISSON", 07360 SAINT-MICHEL DE CHABRILLA­NOUX, Ardèche (238 hab. Carte Mich. 76, pli 19 NE), tel. 04 75 58 08 72 (ou 01 48 75 20 60).

Le fondateur S. Avadhoothendra (70 ans) enseigne toujours le yoga intégral dans son institut à Fontenay-sous-Bois, mais organise avec une équipe de 5 (à 10) résidants des stages d'été (avril à fin août) et à Noël.

Dans une nature fascinante, entouré de 11 ha. de prés et de bois, le hameau - face à la vallée - appelle au bien être et au recueillement. Le lieu est rénové avec beaucoup d'effort et offre un confort simple avec eau de source, poêles, un jardin très producteur et des arbres fruitiers. Les résidents - bénévoles -sont nourris (végétariens) et logés. Possibilité pour quelques couples sympa­thisants - de préférence des artisans - de venir rénover 2 mai­sons, d'aider à l'entretien de l'ensemble et de vivre de leur production. Valence se trouve à 45 km, Saint-Michel à 8 km.

--------------------------------------------------------------------------

LA FERME  P A U L I A N N E , 26310 LUC-EN-DIOIS, Drôme (478 hab. Carte Mich. 77, pli 14 SE), tel. 04 75 21 37 43, fax 04 75 21 39 23, e-mail:

 

concentropie@wanadoo.fr. (à lire article Silence nr. 228)

Trois des 25 associés (la plupart anglais), réunis en GFA, vivent sur cette ferme de 89 ha. (24 ha. labourables, 65 ha. forêt) au bord de la Drôme. Leur installation date de 1995 et ils visent la constructi­on d'un écovillage avec comme activités et recherches la diversité en agricul­ture biologique, le recyclage des déchets, la mise au point de pesticides biologi­ques, un program­me éducatif, etc. Ils sont actifs au niveau européen pour une conscientisation agricultu­relle avec GRA­IN (Genetic Resources Action Interna­tional), GENET (European Network on Genetic Engi­neering) et PAN (Pesticide Action Net­work) et CPE (Coordi­nation Paysanne Européen­ne).

Leur problème: l'acceptation/leur intégration dans le milieu rural existant ce qui se traduit dans la difficulté à se procurer des permis de construire. Après deux démarches, la troisième est en cours: le 15 septembre 99, ils auront la réponse dont dépend la survie et le développe­ment de leur projet.

Certainement à partir d'octobre/novembre, les 25 associés auront délibéré de l'arrêt officiel et décidé de la suite de "Paulianne"... Affaire à suivre!

---------------------------------------------------------------------------

P A R I S

---------------------------------------------------------------------------

 

L A   F E R M E  D E S  M O U L I N E A U X , 78870 BAILLY,

tel. 01 34 62 63 00 ou: 01 47 41 92 34.


Au portes de Versailles: un éco-site protégé: la grande ferme de 1464 de Christi­a­ne et Gérard Thomas, qui sert de lieu d'accueil pour groupes et de perma­nence à la section Ile de France du RESEAU DES ECO-VILLAGES.

Toutes sortes d'éco-ateliers et d'autres activités y sont organisés: veuillez demander le programme et s'inscrire à l'avance pour toute visite.

---------------------------------------------------------------------------

P R O J E T - P I L O T E   N A T I O N A L , 38 RUE DES TERRES AU CURE, 75001 PARIS, tel. 01 45 83 53 92, port. 06 62 45 53 92, fax: 01 45 82 84 83.

Denis Michaud est le correspondant d'un groupe de personnes souhaitant fonder une "communauté d'intention" qui s'engage de fonder un écovillage.

Ils ont crée une charte, en confirmant 1. que la base de leur engagement est l'ajustement de leurs comportements, 2. que personne ne saurait être exclu a-priori afin de profiter de la biodiversité culturelle mais qu'un code de bonne conduite doit être élaboré, 3. qu'une procédure devra permettre à chacun d'être intégré, indépendant des moyens financiers, 4. que les différences finan­cières n'autoriseront personne à exercer un pouvoir quelconque, 5.qu'­ aucun charisme naturel d'un participant l'autoriserait à exercer un pouvoir

non-démocratique, 6. que ceux qui se joignent au groupe plus tard, doivent pouvoir le faire avec les mêmes règles que les fondateurs d'origine.

Dans le cadre du projet-pilote, les personnes qui veulent s'investir dans l'achat de leur futur lieu de vie, et former ainsi un capital commun, disponible pour intervenir rapidement en cas de vente aux enchères ou d'affaires excepti­onnelles, sont priées de prendre contact.

Le projet-pilote sert aussi de "base de données" pour optimiser la pros­pection de lieux, informer les membres du réseau, s'entr'aider pour la création d'éco-vitrines et éco-lieux.

-­--------------------------------------------------------------------------

E T R A N G E R

---------------------------------------------------------------------------

BELGIQUE: T E R R E  D' E N N E I L L E , 94-102 GRANDE-ENNEILLE, 6940 DURBUY, tel. 00 32 86 32 34 56. chcoop@ecovillage.org  (à lire article Silence nr. 226)

 ITALIE: D A M A N H U R, 3 VIA PRAMARZO, 10080 BALDISSERO C.SE (To), tel. 00 39 124 51 22 05; e-mail: dhvisit@damanhur.it; http://www.damanhur.it (1000 pages).

Une fédération de communautés en Italie du Nord avec - en 1999 - 800 habitants (90% Italiens) vivants dans 80 maisons, dans la vallée de Valchiusella, au nord de Turin. Depuis 1977, sous l'inspiration de Oberto Airaudi, ils se vouent à la création d'une nouvelle société, gérée d'une façon démocratique, en renouvel­lement constant, dans laquelle tous les arts et la recher­che technique, sociolo­gique, psychologique et spirituelle se combinent avec une vie quotidienne écologique et consciente. L'excavation d'un temple souterrain dans le rocher est leur chef d'oeuvre, dédié à ce qui est le plus beau dans la nature humaine. La décou­verte avait soulevé au début des réactions de répressi­on de la part des autorités, mais très vite, une bonne communicati­on a crée une ouver­ture mondiale: un grand nombre de gens y viennent visiter les halles décorées magnifiquement et symboliquement. Dans la presse l'ensemble est souvent considéré comme le 8e miracle mondi­al.

La fédération a des échanges très vifs sur le plan régional aussi bien que (in­ter)national. Tous les membres y créent leurs propres revenus et ensem­ble soutien­nent les structures fédéralistes. Les produits de leurs fermiers/ar­tisans/artis­tes se vendent mondialement.

Pour faire connaître leur démarche, ils organisent des ateliers de 3 et 7 jours.


EN FRANCE, le centre JOMEA entre Aix-en-Provence et Marseille leur est lié d'amitié et édite des livres (Ed. Diamantel, BP 29, 13390 AURIOL) d'Oberto Airaudi et d'Ioana Morange, fondatrice du lieu, qui a écrit plusieurs livres, le dernier traitant d'alchimie cellulaire. Une quarantai­ne de personnes y vit en forme de "gran­des familles" logées dans quelques maisons. Il y a des retraités qui s'occupent du lieu et du jardin. Les autres travaillent à l'extérieur. Les enfants vont à l'école municipale. L'écologie n'y joue pas encore un grand rôle.
 

PORTUGAL: PROJET DE CENTRE ECOLOGIQUE DE  S A G R E S : Thomas Jackson et Catilina Santana Rocha, Av. M.F. Armadas 74-2, 2710 SINTRA. Tel. 00 351 19 23 11 46, e-mail: rdd17983@mail.telepac.pt.

Le projet de Sagres (= lieu sacré: tout près se trouve un cercle mystérieux et monumental, appelé "rose de vents") est en démarrage dans le sud de l'Algar­ve, avec le soutien du responsable local de l'envi­ronnement et de la culture. Thomas, 40 ans, améri-c­ain, ingéni­eur des énergies alterna­ti­ves/con­struction et Catilina, 40 ans, portugaise, infirmière, parlant bien français cherchent à acquérir un terrain de 7 ha. de prés, approvisionné par l'eau de puits et citerne, suffisant pour un groupe de 6 personnes qui n'ont pas peur de s'investir. Le site se trouve à 5 km. d'un village, à 30 km. d'une gare et d'un enseignement supéri­eur. L'autobus est tout proche et un chemin de terre passe à côté du terrain.

Mots-clés: écologie et non-violence, développement personnel, dialogue pour régler les problèmes, végétaris­me, vie sobre, naturopathie, transport en commun, énergies alternatives, jardinage bio, la reconstruc­tin en adobi/terre crue des habitati­ons existantes.

---------------------------------------------------------------------------

MESSAGES

---------------------------------------------------------------------------

- Concernant le PROJET ECO-VILLE 2000 en Lozère, devenu PROJET ECO-VILLAGE VER­SELS: Toute promotion est arrêtée, le terrain n'a pas pu être acquis. Le dossier sera offert au groupe qui en fait la demande.

 

Roger Kelly, contacté par le centre anglais de technolo­gie alterna­tive de Machynlleth, pour faire l'etude de faisabilité de ce grand projet (population finale de 500 habitants ou plus) a dû arrêter tout, son contrat touchant à sa fin. 

Une commission du Conseil Général de la Lozère avait visité le centre en Angleterre en été 1997 et a donné le feu vert pour continuer les démarches préalables. Le document de 200 pages, constituant l'étude la plus complète jamais réalisée pour le développement d'un écovillage, leur avait été soumi­se en

mai 98. Après leur demande de plus de précisions sur les structures juridi­ques, le 8 décembre 98, le préfet, le maire de la commune et divers représen­tants officiels, ont décidé de commun accord que le projet devait recevoir l'approbation des autorités compétentes et que le terrain ferait l'objet d'une ré-affectation des sols afin de permettre le développement de l'écovillage proposé.

Le propriétaire demandait 8 millions de frs. mais a finalement préféré laisser le domaine à son fils... Roger Kelly a encore essayé de trouver un terrain ailleurs, mais son contrat touchait à sa fin.

Il propose tout le dossier à un groupe déjà constitué, mais pas encore installé. Contactez Roger Kelly par E-mail: ecoville@aol.com

- VILLAGES SANS FRONTIERES: Guy et Greet Barthelemy ont trouvé un autre éco-lieu dans les Pyrénées Atlantiques (64) à Mauléon-Licharre.

- PROJET DE LIEUX INTERASSOCIATIFS/INTERCULTURELS POUR EXCLUS DE LA SOCIETE ACTUELLE: pour que les SDF puis­sent s'alimen­ter, s'habiller, avoir un toit, grâce à l'autoconstruction.

Mots-clés: convivialité, solidarité, fraternité et amour universel.

Pour pallier à l'inconvénient du permis de construire, les auto-constructions prévues ne toucheront pas le sol: des modules seront pendus aux arbres.

Nourriture, boissons et habillement: par récupération dans la nature et produc­tions diverses.

Veuillez contacter: Jean Poudre, 16 bis, avenue Gaston Lacoste, 64000 Pau, tel. 06 10 56 73 16 et: Michel Pojoga, 14 Place de la fontaine, 06830 Tourette du Château, tel/fax: 04 92 08 97 57, E-mail: Michel.Pojoga@wanadoo.fr.

 ---------------------------------------------------------------------------

PROJETS ABANDONNES OU EN JACHERE:

- Ecovillage VIENNE, Le domaine du Fan (toujours en vente), 87360 Verneuil-Moustiers, tel. 05 55 68 25 30.

- Centre écologique du BOISCHAUT, chez Jean-Marie Borgraeve, 31 bis Route du Pondy, 18200 St. Amand-Montrond.

- Ass. VISION, de Gérald Bouf et Sylviane Turpin, Les Baussiers, 84750 St. Martin de Castillon, tel/fax: 04 90 75 21 30. Ils s'occupent localement avec un projet d'écovillage "éclaté".

- Ass. UNITE, en jachère pour le projet audois "de vie et de bien-être", a changé d'adresse et offre un programme de développement person­nel, intéres­sant pour ceux et celles qui aiment vivre écologique­ment ensemble: Louise Bloemen/Maryannick Cornou, Rue Calvières, 11580 Alet-les-Bains: tel. 04 68 69 99 09.


Réalisation : Louise Bloemen
----------------------------------------------

Correctifs / ajouts au 10 avril 2000

TORRI en Italie avec Lucilla BORIO, Antonella et Ugo

Via Torri Superiore 5, 18039 Ventimiglia, Italy tel.: +39 0184 215 504, fax: +39 0184 2159 14,


Village moyenageux . Site existe depuis 10 ans. Une partie est réservée aux maisons individuelles, une partie au centre culturel. 20 personnes y résident. Certains travaillent à l'extérieur, d'autres sur place (ex: restauration). Ils ont un projet d'accueil de touristes, d'artisanat, d'atelier savon, d'agriculture en terrasses (à reconstruire). Ils cherchent des membres. Ils font caisse commune. Il est possible d'y acheter des maisons individuelles avec l'obligation morale de revendre en accord avec l'association. Lucilla est la représentante du GEN pour la région Europe/Afrique.

EPIDAURE en Suisse, Jacques Defroideveau

Esserfallon, 2886 Epiquerez (Suisse) tel : 032 95 51 337


Au début (20 ans) 3 personnes ont acheté une ferme de 50 ha pour vivre en communauté. Suite à des problèmes de financement, une fondation a racheté la propriété, géré les dettes et loué la ferme à une association. Un organe de contrôle extérieur vérifie que l'association respecte ses objectifs : agriculture biologique, liberté, égalité et fraternité. Le groupe compte aujourd'hui  plusieurs associations et 12 personnes avec 5/6 enfants. L'ensemble est composé aujourd'hui de 3 fermes qui couvrent 200 ha. Ils élèvent un troupeau de moutons transhumants, des vaches, des chèvres. Ils produisent du fromage et ils ont créé une tannerie. Ils tentent encore de s'ouvrir. Ils écoulent toute leur production en vente directe. Ils font caisse commune, pas de salaire mais de l'argent de poche (600FSuisses/mois). Les dépenses sont liées aux besoins. L'économie est divisée en plusieurs secteurs qui ont chacun leur caisse

CARAPA , Olivier ROGNON

Vaugran 30480 à Saint-Paul Lacoste tel 04 66 30 13 42, dans les Cévennes gardoise près d'Alès


Terrain de 7 ha. Veulent rester petit (+/- 10 personnes). Sont aujourd'hui entre 1 et 6. Habitations rondes en bois et/ou paille. Jardin verger permaculture, serres. Transformation de plantes sauvages, sèchoir à châtaignes. Organise des stages:  reconnaissance et utilisation  des plantes sauvages en mai, construction en ballots de paille en juillet, initiation à la terre (permaculture) en août. Logement en teepee, camping, caravane.

PHENOMENUM, Niels

Talussac, 07190 Saint Pierreville, Ardèche tel 04 75 66 61 38


Site en centre Ardèche qui existe depuis 10 ans. L'association oeuvre (3 permanents) pour la paix dans le développement de la conscience. 66 ha de broussailles. Pour construire un écovillage, il y a bien sûr des problèmes administratifs mais aussi un manque de cohésion intérieure, une difficulté à donner un sens à sa vie, à s'impliquer, à sortir du mental. Créer un écovillage pour vivre quoi ? Cette question est plus fondamentale et plus difficile que la construction d'une maison. Ils proposent une recherche et une démarche intérieure qui va dans ce sens. 1 heure par jour de 'reliance', méditation, relier le haut au bas , le masculin au féminin etc. 500 personnes sont déjà passées chez eux. Ils cherchent des personnes qui veulent s'impliquer pour débroussailler, et un berger pour s'occuper d'un troupeau de moutons de 100 têtes .
 

LA GRANGE CHOUANIÈRE Chris Ryan

72170 Segrie tel 02 43 33 39 65 en Sarthe, près du Mans


Chris a été formé à l'Arche. Il participe à un projet de vie communautaire enraciné dans l'Arche mais sans l'engagement carré de l'Arche. Respect de l'homme et de la nature. Caisse commune. Groupe agricole (ils n'utilisent pas de machines agricoles) et groupe économique. Organisent le 21 mai un marché gaulois qui sera un lieu de rencontre. Possibilité d'hébergement chez eux (20 personnes) ou chez les voisins : gîte paysan et camping  (35 personnes)
 

PROJETS D’ÉCOVILLAGES

ECHO DU MAQUIS Patricia KLOUZ

Chemin de Quenza 20137PORTO-VECCHIO (Corse) tel/fax 04 95704329 email : k.pat@wanadoo.fr


Terrain de 6 ha au Sud de la Corse. Le projet qui n'a que 2 mois est issu d'un groupe d'amis (50 personnes dont 20 veulent habiter sur place) qui veut vivre quelque chose de nouveau. Ils désirent créer une association pour monter un camping vert (avec label européen), une structure d'accueil ...Habitat bioclimatique. Ils se posent beaucoup de questions sur la forme juridique à adopter. Ils aimeraient que la terre soit indivisible.

PROJET DE MICHEL POCHAT

L'herbe au vent, 38160 BESSINS, tel: 04 76 64 13 20 ou 06 07 95 71 16


6 personnes dont plusieurs de la même famille travaillent depuis le printemps 99 à définir un projet. Ils désirent se relier avec des projets existants (ex: TORRI). Ils ont déjà fait l'expérience d'un écovillage. Ils ont trouvé un lieu de 50 ha dans les Pyrénées Orientales, à Mosset au dessus de Pradès et attendent la réponse du propriétaire. Ils aimeraient mûrir dans les relations et la spiritualité. Agriculture bio de plantes médicinales et aromatiques, transformation d'huiles essentielles, gîte d'accueil, école alternative, théatre...
 

ECOVILLAGES EN PROVENCE , MANOSQUE  par Patrice BOURDON

Christian Matthieu a donné sa démission pour des raisons personnelles mais garde un rôle auprès des élus locaux . Une assemblée générale prochaine définira l'avenir de ce groupe .

OASIS EN TOUS LIEUX, ISÈRE

Un couple a acheté près de Rohan une ancienne colonie de vacances qui peut recevoir 40 personnes (1000 m2 habitable) sur un terrain de 1,6 ha. Il doivent d'abord mettre le gîte/centre de formation aux normes pour permettre l'autofinancement d'une école alternative. Ils sont un groupe de 15 et recherchent des personnes intéressées. SCI.

 GROUPE DE LUCINGES

SCI, parts de 200000F à vendre pour des surfaces de 100 m2 chacune, plus espaces communs

Contacter Marc Scialom 04 50 43 33 44

 



ECOVILLAGE DU SOLEIL / NICE

Projet collectif du groupe 06 présenté par Pascal POUSSANGE

5 rue Henri de Cessole, Nice 06000 (04 93 88 50 59)


Groupe de 35 personnes qui a trouvé un terrain agricole de 62ha dans le Var près du Luc. Ce terrain contient une grande bastide de 1.200m2 (dans lequel il y a moyen de créer jusqu’à 20 logements rapidement), de grandes serres, 11 ha de vignes, une rivière, un petit lac, 7 forages et 2 sources. Le projet est basé sur la non-propriété. Ils envisagent de créer une SCI et une association d'usagers pour la gérer. L'habitat y sera individuel sous forme de location. Les parts seront égalitaires, chacun (à surface égale) payera le même loyer. La structure juridique sera complétée par des règles d'usage pour l'écovillage un peu sur l'exemple de Clos Mesnil dans le Calvados (consensus, parts sociales, mode d'emploi pour être membre, comment sortir, espaces privés, droits et devoirs des membres, contrat de location et de sous-location, règles de cogestion, parts de soutien, exclusions...). D'autres entités juridiques pourraient être créées pour faire fonctionner les différentes entités économiques. Ils veulent la parité de vote y compris pour les personnes sans moyens financiers au départ. 10 personnes se sont déjà engagées. Ils ont un projet de ferme solidaire (promotion de l'emploi), gîte, restaurant, équitation, éducation scientifique, maraîchage, activités artistiques . La somme empruntée par la SCI – sans doute auprès de la NEF-  donnera lieu à remboursement sur la  base des loyers ( de l’ordre de 1750F pour 50m2 habitables par ex. si 20 foyers) en attendant que l’écovillage soit créateur de ressources. Partage de l’Esprit Écovillage.

ECOLONIE (VOSGES)

Groupe de hollandais installés à 1, Thietry, 88260 Hennezel, Vosges tel/fax 03 29 07 00 94 email : ecolonie@aol.com

Désirent voir des français s'installer avec eux. Ils ont un grand terrain avec 3 étangs, bâtiments à restaurer. Aimeraient créer un centre européen de l'écologie. Leurs activités : accueil, camping, agriculture biologique. Ils cherchent des gens pour développer de la pisciculture. 2 personnes parlent très bien le français, les autres se débrouillent.

PROJET ARTISTIQUE :

ANNONCE  d'Elïse KüNZLï (Nice) Tel : 04 93 83 02 13


avec le groupe de l'écovillage du soleil. Projet de maquette de 300 m2. Elise demande que chacun lui envoie la maquette artistique de la maison imaginée par son enfant intérieur. Viser l'étonnement, les matériaux différents. Elle intégrera ces maquettes dans un film vidéo et compte également faire des conférences sur les écovillages et leur ethnographie (ils sont les ethnies du futur) ainsi qu'une exposition itinérante.

© Réseau Français des Ecovillages , Avril 2000

Cet annuaire a été réalisé par : Louise BLOEMEN

rue Calvière,  11380 Alet les Bains, Tel : 04 68 69 99 09 begin_of_the_skype_highlighting            04 68 69 99 09     


source : http://ecoclash.over-blog.org/pages/Lieux_de_vie_collectifs_microsociete_squat_communautes_intentionnelles_ecovillages_ecolieux-667382.html

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Association JARDIN PAR NATURE

http://www.jardins-par-nature.com/fete-du-village-des-saveurs-et-des-savoirs-19-septembre/

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

voir aussi liste collectifs ici :

http://hippy.over-blog.com/article-liste-collectifs-98736831.html

 

 

---------------------------------------------------------------------------

PROJET DU CENTRE  D'ECOLOGIE ET D'ECONOMIE ALTERNATIVE, 2 RUE DU MOIL­LOT, 90150 PHAFFANS, Territoire de Belfort (353 hab. Carte Mich. 66, pli 8 SE), tel. 03 84 29 95 04, fax 03 84 29 97 41.

Archives

Articles récents